Translation: from french

tenir auberge

Look at other dictionaries:

  • auberge — [ obɛrʒ ] n. f. • 1606; provenç. aubergo; a. fr. herberge → héberger 1 ♦ Anciennt Maison, petit hôtel simple, généralement à la campagne, où l on trouve à loger et manger en payant. ⇒ hôtel, hôtellerie, restaurant; guinguette. Tenir auberge. L… …   Encyclopédie Universelle

  • auberge — AUBERGE. s. fém. Maison où l on trouve à manger en payant, et où on loge en chambre garnie. Bonne auberge. On fait bonne chère dans notre auberge. Tenir auberge. f♛/b] On dit aussi, Tenir auberge, pour dire, Avoir maison ouverte, recevoir tout le …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • auberge — 1. (ô bèr j ) s. f. Maison où on loge et nourrit les voyageurs pour de l argent. Descendre, coucher à l auberge.    Fig. •   L auberge enfin de l hyménée Lui [à la discorde] fut pour maison assignée, LA FONT. Fab. VI, 20.    Familièrement. Tenir… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TENIR —     Tenir, v. act. et quelquefois n. La signification naturelle et primordiale de tenir est d avoir quelque chose entre ses mains; tenir un livre, une épée, les rênes des chevaux, le timon, le gouvernail d un vaisseau; tenir un enfant par les… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • auberge — AUBERGE. s. f. Maison où l on donne à manger à tant par repas, & où on loge en chambre garnie. Bonne auberge. on fait bonne chere dans nostre auberge. tenir auberge. Il se dit particulierement du lieu où les Chevaliers de chaque langue s… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • AUBERGE — s. f. Maison où l on trouve à manger et à coucher en payant. On fait bonne chère dans notre auberge. Coucher à l auberge. Vivre à l auberge. Tenir auberge. Il y a beaucoup d auberges sur la route. J ai laissé mon cheval à l auberge. Fig. et fam …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AUBERGE — n. f. Maison où l’on trouve la table et le lit en payant. On fait bonne chère dans notre auberge. Coucher à l’auberge. Vivre à l’auberge. Tenir auberge. Il y a beaucoup d’auberges sur la route. J’ai laissé mon cheval à l’auberge. Fig. et fam.,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • TENIR — v. a. ( Je tiens, tu tiens, il tient ; nous tenons, vous tenez, ils tiennent. Je tenais. Je tins. J ai tenu. Je tiendrai. Je tiendrais. Tiens, tenez. Que je tienne. Que je tinsse. Tenant. Tenu. ) Avoir à la main, avoir entre les mains. Tenir un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TENIR — v. tr. Avoir à la main, avoir dans les mains, entre les bras, de manière à ne pas laisser aller. Tenir un livre. Tenir une épée. Tenez bien cela, tenez le ferme, tenez le serré. Tenir quelqu’un par le bras, par le corps. Tenir les rênes des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tenir — I. TENIR. v. act. Avoir à la main, avoir entre les mains. Tenir un livre. tenir une espée. tenez bien cela. tenez le ferme. je le tiens bien, il ne m eschapera pas. tenir quelqu un par le bras, par le corps. se tenir les costez de rire. tenir les …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tenir — [ t(ə)nir ] v. <conjug. : 22> • Xe; lat. pop. °tenire, class. tenere I ♦ V. tr. 1 ♦ Avoir (un objet) avec soi en le serrant afin qu il ne tombe pas, ne s échappe pas. Tenir son chapeau à la main. « Il tenait un luth d une main, De l autre… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

Wir verwenden Cookies für die beste Präsentation unserer Website. Wenn Sie diese Website weiterhin nutzen, stimmen Sie dem zu.